Le Cycle d'hiver VATA-KAPHA

enfants automne

 

L'hiver est bien installé! C'est le moment où le vent, le froid et la sécheresse dominent mais la pluie et l'humidité viens nous annoncé la venu de kapha. Il est normal de ressentir un certain brouillard au niveau de l'esprit, une lourdeur énergétique et une lenteur dans la digestion. Ce dont nous avons le plus besoin présentement, c’est de s’ancrer,se réchauffer et s'allonger pour contrer la posture que le corps a adopter à cause du froid. Le devant du corps est compressé et cause un ralentissement du système, on a donc besoin d'une pratique fluide et plus énergique pour tonifier le corps. Le temps des fêtes nous déstabilise souvent par les déplacements et les activités inhabituelles. On se sent parfois dépassé et on a besoin de ramener l’équilibre à travers tout ça. Ne sachant parfois pas trop comment s’y prendre, voici quelques recommandations de base à adopter au quotidien :

 

Dormez beaucoup! Les écureuils hibernent, c'est le temps de ralentir! Couvrez-vous pour éviter de ressentir le froid et la fatigue une fois que l'hiver sera bien installé et qu'il ralentira son rythme. Dans la pratique du yoga, il est recommandé de privilégier des postures debout et des postures au sol. Une pratique lente et fluide permet de ralentir les systèmes et de se réchauffer à long terme. Les cours cet hiver vous permettront de vous ancrer dans le cycle actuel.

 

Notre alimentation devrait être constituée de nourriture chaude, consistante et onctueuse. C’est le temps de manger et mijoter les saveurs sures, salées et sucrées. Adoptez les courges, les patates douces, les poires, les pommes, le riz, l’orge, etc... Les épices qui réchauffent comme la cannelle, le clou de girofle et le cumin peuvent sauter dans vos poêlons comme elles le veulent! Prenez votre temps pour manger et faites-le à des heures régulières. Primordial, dînez à midi, et faites de votre dîner le plus gros repas de la journée. N’oubliez pas de mettre de côté ou de diminuer grandement les salades, la bouffe crue et trop légère jusqu’à l’été prochain!

 

Comme Vata est sec et rigide, nul besoin de s’en faire pour suivre à la lettre toutes ces recommandations. Gardons la souplesse et soyons ouverts à explorer de nouvelles possibilités.

 

En ayurvéda, on prend conscience que chaque saison est là pour préparer et supporter la prochaine, c’est là la meilleure façon de s’ancrer dans les cycles. Ayez en tête l’image d’un ours, bien lourd qui s'endort pour laisser passer cette période aride, au chaud, le sourire aux lèvres.